C’etait vrai: les amis du president s’etaient debandes, essayant de fuir dans toutes les directions


Presque tous les defenseurs de l’hacienda, au nombre d’une quarantaine environ et ayant don Andres a leur tete, etaient reunis a l’entree de la huerta.

L’appel des rouges-gorges innombrables petillait de tous les cotes. Clairette, qui avait peur du vieux soldat, ne demandait qu’une chose: Maurin, le jour meme, emmenerait chez lui l’enfant, le confierait a sa vieille mere. Et ce fut sans rien dire que nous nous en allames. Bon voyage! continua don Andres, et surtout prenez garde aux mauvaises rencontres; les cuadrillas de JuArez commencent a roder aux environs, d’apres ce que j’ai entendu dire. Appeler, le juif n’ose: peut-etre l’emprisonnerait-on pour avoir dormi la, car on en veut toujours a la race d’Adonai. Oui, repondit-il froidement, cet ecrit est une lettre de creance donnee par don Benito JuArez a don Antonio Cacerbar, pour lui servir aupres de ses adherents. Pour moi, tu vois, je suis venu te parler en pere des que je l’ai cru necessaire. Et deux ou trois fois par semaine, le petit Bernard pourrait, si le vieux marin voulait de lui, aller prendre les bonnes lecons de M. Les troupes etaient tristes et silencieuses. . Il ne sera donc jamais l’egal des autres en bonheur; et pourtant il y a droit, lui aussi. Presqu’aussitot on heurta a la porte. .

On ne calmait pas Maurin. Alors, tout courbe, Magaud saisit par l’extremite le manche de bois horizontal et, au moment de le tirer a lui, de bas en haut, il parla sans se relever: –Voila pourquoi le fils de Latrinque, que vous venez de voir passer, est si fier sur sa carette. Je le sais. . . Elle n’est pas a moi, c’est vrai, par la raison qu’elle m’echappe, mais je l’aurais tuee deja, si j’avais eu le temps d’aller a l’_espere_ (l’affut). Et Doriaste: –Laissez-moi vous accompagner.

Ils etaient debout.

On peut tres bien admettre que ce reve est une etape vers la realisation positive des plus nobles chimeres. Bravo! dit-il, voila de la philosophie au premier chef. C’est-a-dire? –La partie fausse et la partie vraie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.