Lorsque lopez vit s’ouvrir la porte du palais, il comprit que son maitre, seul, pouvait en


Le carnage des Indiens _Pintos_ avait ete immense; douze cents etaient restes sur le champ de bataille, l’artillerie, un nombreux armement etaient devenu la proie du vainqueur. Laquelle? –Vous m’avez dit tout a l’heure que si quelqu’un survenait par hasard nous serions avertis aussitot. Ah! Ah! Eh bien? –Mon Dieu, je ne me rappelle plus trop ce qu’il a dit. Le prince n’avait jamais su mon nom; nous autres gentilshommes d’aventure, nous avons la coutume non seulement de changer souvent de pseudonyme, car l’incognito est pour nous une sauvegarde, mais encore d’en porter toujours trois ou quatre a la fois afin d’etablir a notre egard une confusion, grace a laquelle nous nous trouvons parfaitement en surete; en sorte que malgre ses demarches, si, ce que j’ignore, le prince en a tente jamais, il n’a pas reussi, je ne dirai pas a me decouvrir, mais seulement a constater mon existence. Les deux presidents de la Republique, tout en se faisant une guerre a outrance pour se supplanter l’un l’autre, avaient, chacun en particulier, essaye a plusieurs reprises de delivrer la grande route d’un caballero si incommode et qui leur semblait etre un dangereux competiteur, mais toutes leurs tentatives pour obtenir ce resultat avaient echoue d’une facon deplorable: el Rayo, on ne sait comment, mis en garde et parfaitement renseigne sur les mouvements des soldats envoyes a sa recherche, apparaissait toujours a l’improviste devant eux, dejouait leurs ruses et les contraignait a se retirer honteusement. . Je t’ai entendu. venait de surprendre sa femme avec un clown du cirque, etc.

Ils quitterent alors la cellule et conduits par la superieure ils arriverent a la porte du couvent; sous un leger pretexte, l’abbesse avait eu la precaution d’eloigner la touriere, elle ouvrit donc elle-meme la porte, puis, lorsque don Diego et la jeune fille furent sortis, elle fit un dernier salut au secretaire du gouverneur et referma la porte comme si elle avait hate d’etre delivree du souci que sa presence lui causait.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.